Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages


A découvrir à Romainmôtier, les œuvres lumineuses de Kohlene Hendrickson

Elles sont pleines de lumière et de sensualité, les œuvres de Kohlene Hendrickson. Silhouettes de femmes ou personnages allégoriques tout en fluidité, l'artiste privilégie les couleurs chaudes et la transparence que lui confèrent les techniques de la fresque et de l'encaustique. Un art qu'elle a acquis, après des études de beaux arts à l'Otis Parsons School of Design à Los Angeles, auprès de Frederico Vigil qui a lui-même fait ses classes avec les apprentis de Diego Riviera et lors d'un atelier sur l'art de la fresque, quelques années plus tard, en Italie.


© Portrait de femme à l'encaustique
© Portrait de femme à l'encaustique

En 2002, elle quitte Los Angeles après une carrière professionnelle d'une vingtaine d'années en tant qu'artiste visuelle qui l'a notamment amenée à collaborer avec les galeries d'art, la télévision et l'industrie de la mode pour s'installer dans le petit village médiéval de Romainmôtier.

Le lieu, situé sur la « Via Francigena », chemin de pèlerinage consigné par l'archevêque de Canterbury en 990 et jalonné de sites et de monuments religieux construits sur des endroits tellurique, est connu depuis toujours pour l'énergie émanant de l'extraordinaire positionnement de ses méridiens.

L'installation à Romainmôtier s'est accompagnée d'un changement radical de vie pour l'artiste qui s'initie, dès 2007, à la méditation traditionnelle chamanique.

Elle y puise une nouvelle inspiration qui l'emmène  «à la limite du contrôle » et se laisse « porter par ses ébauches et son inspiration du moment ». Une œuvre puissante, colorée, originale et attachante qui mérite vraiment le détour.






Pour en savoir plus: http://kohlene.com/
Atelier: Route de Vaulion/ cp7
1323 Romainmôtier- Switzerland
+41 79 360 74 09

 


Le saviez-vous ? L'art de la fresque consiste à peindre sur un enduit avant qu'il ne soit sec. Cela permet aux pigments de pénétrer dans la masse et aux couleurs de durer plus longtemps qu'une peinture traditionnelle. Le mot « fresque » vient de l'italien « a fresco » qui signifie « dans le frais ». On parle des « fresques » de Lascaux du fait que les pigments sont fixés sur les parois par une croûte de carbonate de calcium formée au cours des siècles. Dans la technique picturale dite de l' « encaustique », mot issu du grec « enkaiein » signifiant « faire brûler », les pigments sont liés dans de la cire fondue. Une pratique largement utilisée par les Egyptiens, les Grecs et les Romains, et reprise plus tard par Eugène Delacroix et les peintres contemporains Jasper Johns et Philippe Cognée.

© Texte CCA


 

Région Yverdon-les-Bains | Lausanne et environs





Partager ce site