Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages


A la découverte de Potsdam

Ville d'histoire et de culture, Potsdam décline des monuments et des lieux étonnants: l'Eglise Saint Nicolas qui rappelle le Panthéon à Paris, d'anciennes écuries royales qui abritent un musée du cinéma et le studio de cinéma le plus ancien du monde, un quartier hollandais construit au XVIIIe siècle pour attirer des commerçants hollandais et relancer l'économie locale ou encore une mosquée servant de station de pompage au parc de Sanssouci. Invitation à visiter la ville.


Nikolaikirche, Eglise Saint Nicolas © FK
Nikolaikirche, Eglise Saint Nicolas © FK
Alter Markt, place du Vieux Marché
De l'ancien Château de la ville, seuls subsistent un fragment de colonnade et le portail reconstruit en 2002. La remarquable place du Vieux Marché est bordée par l'église Saint Nicolas et l'Ancien Hôtel de ville. Un obélisque se dresse en son centre.
 
Altes Rathaus, Ancien Hôtel de ville
La construction de l'Ancien Hôtel de ville, couronné d'une coupole reposant sur des tambours, fut décidée par Frédéric le Grand, d’après l'Hôtel de ville d'Amsterdam. Sa façade est dotée de huit colonnes corinthiennes.
 
Nikolaikirche, Eglise Saint Nicolas
La ressemblance de l'église Saint Nicolas avec le Panthéon à Paris et St. Paul's Cathedral à Londres est flagrante. Le dôme flamboyant érigé entre 1843 et 1850, domine la ville.

Marstall, musée du Cinéma
Anciennes écurie royales, ce long édifice baroque construit en 1675 était à l'origine l'Orangerie du Château de la ville. Transformé en écurie, le bâtiment abrite le musée du Cinéma. Le studio de cinéma le plus ancien du monde se trouve en ses murs. Une exposition intitulée « Le faux Fritz - Frédéric II au cinéma » (Der falsche Fritz – Friedrich II. in Filmen) est  présentée jusqu'au 30 décembre 2012.
www.filmmuseum-potsdam.de    

Quartier hollandais © FK
Quartier hollandais © FK
Le Quartier hollandais
En 1752, Frédéric-Guillaume Ier, père de Frédéric II, commanda la construction de 134 maisons dans le style flamand afin d’y attirer des artisans hollandais et de relancer l'économie locale. Le succès fut mitigé. Aujourd’hui, les maisons de briques rouges abritent boutiques, restaurants, cafés et la brasserie Zum fliegenden Holländer est appréciée des habitants et des touristes.

Brandenburger-Charlotten-Linden Strasse
Artère commerçante et piétonne, la Branden- burger Strasse débouche sur la Porte de Brandebourg, arc de triomphe construit en 1770 en souvenir de la Guerre de Sept ans. On admire la beauté des façades des maisons fort bien restaurées le long de la Gutenbergstrasse, la Charlottenstrasse. Les rues regorgent de vie, de musiciens et de… vélos. Car les larges trottoirs sont à la fois à disposition des piétons et des cyclistes. Un co-voisinage très fair-play…

Dampfmaschinenhaus © FK
Dampfmaschinenhaus © FK
Dampfmaschinenhaus
La pompe hydraulique destinée à faire fonctionner les fontaines de Sanssouci fut aménagée dans une Mosquée, pavillon d'inspiration orientale. Le 23 octobre 1842, le cœur de la station de pompage se mit à battre et le jet d’eau principal du parc de Sanssouci à jaillir. De là, on peut se promener le long du lac Neustädter et admirer les maisons anciennes de la Kietzstrasse et de la Dortustrasse.

Babelsberg, studios de cinéma légendaires
La tradition cinématographique de la ville remonte à l'entre-deux-guerres. Du haut de ses cent ans (12 février 1912), Babelsberg contemple son passé glorieux : Marlène Dietrich y tourna «L'ange bleu » - il y a encore du parquet sur lequel l’actrice a posé son pied… Et se tourne vers un avenir serein: des productions renommées sont tournées avec des stars de Tarantino à Tom Hanks. Dans le parc du Filmpark Babelsberg, de nombreuses attractions attendent les visiteurs: cinéma d'action 4D, visite guidée… A voir jusqu'au 31 octobre 2012 : « Star Trek », exposition exceptionnelle où sont mis en scène des objets issus des séries et des films.

La colonie Russe Alexandrovka
Quartier hors du temps, ce groupe de maisons russes et l’église orthodoxe fut édifié en 1826, au milieu de la verdure, par les soldats du tsar enrôlés dans l'armée de Frédéric Guillaume III contre Napoléon.

Le pont de Glienicke
Ce pont qui relie Berlin à Postdam est célèbre pour avoir été utilisé pour la plupart des échanges d’espions capturés pendant la guerre froide. Jusqu'en 1990, son passage n'était autorisé qu'aux alliés.

Le château de Cecilienhof
Construit dans le style Tudor d'un cottage anglais, cette demeure aux 176 chambres accueillit la Conférence de Potsdam entre juillet et août 1945, en présence de Staline, Churchill, Truman et Eden. Staline avait fait planter à cet effet des fleurs pour représenter l’étoile rouge. Mais ceci est une autre… Histoire.

www.voyagepotsdam.fr
www.brandenburg-tourism.com
www.reiseland-brandenburg.de
www.germany.travel
 
Françoyse Krier
 

Potsdam | Hambourg | Kiel | Berlin





Partager ce site