Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages


Argenton-sur-Creuse, la Venise du Berry

Au rythme de la Creuse, parfois sereine, parfois tourbillonnante, Argenton se dévoile au gré de ses ruelles, de ses typiques maisons à galerie, collées les unes aux autres, comme suspendues au-dessus de la rivière...


© OT Argenton-sur-Creuse
© OT Argenton-sur-Creuse
Situé aux portes de la vallée de la Creuse, non loin du Parc Naturel Régional de la Brenne, l'adorable « petit patelin» décrit en 1925 par Saint-Exupéry qui y était de passage, est une ville accueillante et dynamique au charme pittoresque. Un lieu où beaucoup d'artistes viennent en quête d'inspiration. Le centre ville très commerçant s'harmonise avec l'authenticité des vieux quartiers.

Dès le XVème siècle, la ville haute établie au pied du château s'étendra sur la rive droite de la Creuse. Ville haute et ville basse seront reliées par le « Vieux Pont » d’où la vue en enfilade sur la rivière et les maisons à balustrades qui se mirent dans la Creuse, est magnifique.

Riche d'un patrimoine historique remontant à la préhistoire et à l'époque gallo-romaine, Argenton-sur-Creuse se prévaut également d'un patrimoine touristique au charme exceptionnel : balades le long des bords de la Creuse, découvertes des maisons anciennes et de la vie paisible à travers les ruelles et les «aribouts» qui permettaient aux laveuses d'accéder à la rivière...

Esplanade de la Bonne-Dame

Depuis l’esplanade de la Bonne Dame, on peut admirer le paysage aux collines verdoyantes de la vallée de la Creuse. Le culte des Argentonnais pour la Vierge Marie qui domine leur ville remonte au  15ème siècle. En 1632, une épidémie de peste ayant épargné Argenton, les habitants font le vœu de solenniser tous les ans la fête de la Présentation de Notre-Dame. A la Révolution française, la statue profanée est jetée dans la Creuse. Une femme pieuse la récupère et la restitue après la Terreur. En 1889, une statue de la Vierge en cuivre doré est érigée. Haute de 6,50 m, pesant trois tonnes, elle a été tirée jusqu’au sanctuaire par treize chevaux et dix bœufs, sous les vivats de la population. La statue, appelée la « Bonne-Dame », domine la ville. Le pèlerinage des malades et handicapés est toujours célébré chaque année, le deuxième dimanche de septembre. La statue de la Vierge à l’Enfant du  14ème siècle est conservée dans la chapelle.
 

Musée de la chemiserie et de l’élégance masculine

© FK
© FK
La blanchisserie est une tradition bien établie dans la Vallée de la Creuse. A partir du 19ème siècle,  les vêtements sont fabriqués en série et Argenton-sur-Creuse connaît un essor fulgurant dans le domaine de la confection.

Installé dans un ancien atelier de lingerie mécanique, créé en 1860 par Charles Brillaud, le Musée de la Chemiserie et de l'élégance masculine permet de découvrir le travail des « chemisières » qui ont fait la renommée d’Argenton-sur-Creuse pendant un siècle. Le musée  présente, entre autres, des chemises portées par des personnages célèbres : Frank Sinatra, Charlie Chaplin, Jack Lang... Mais aussi des costumes, cravates, gilets de la fin du 18ème siècle à nos jours.

Le musée possède également un fonds très important consacré à Jean Claude Pascal, acteur, chanteur, dessinateur de mode, qui fut élu plusieurs années de suite « homme le plus élégant de France ». Constitué de vêtements de ville, de scène, d'archives photo, de dessins de styliste, ce fonds fait régulièrement l'objet d'expositions.

Internet:

OT Argenton-sur-Creuse

Musée de la chemiserie

Texte: Françoyse Krier

 

Ardèche | Loire | Drôme | Franche-Comté | Côte d'Azur | Bourgogne | Auvergne | Midi-Pyrénées | Alsace | Lorraine | Savoie Mont-Blanc | Champagne-Ardenne | Berry | Paris | Ain | Rhône | Isère





Partager ce site