Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages


Beaune et la côte viticole candidates au patrimoine de l'Unesco


© BIVB / GADENNE D.
© BIVB / GADENNE D.
Sur un ruban de vignes qui court de Dijon à Santenay, au sud de Beaune, d’innombrables « climats » forment une mosaïque de crus uniques où défilent des noms illustres: Chambertin, Romanée-Conti, Corton, Pommard, Beaune, Meursault, Montrachet... Voir les « Climats du vignoble de Bourgogne »  rejoindre les 936 sites déjà classés par l'Unesco à travers le monde, tel est le souhait formulé par les villes de Beaune et Dijon et de la grande famille viticole.

La démarche fédère l’ensemble des acteurs locaux tels que le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB), le Conseil Régional de Bourgogne, le Conseil Général de la Côte d’Or, la Mairie de Dijon, la Mairie de Beaune, qui apportent leur soutien et leur engagement en faveur de ce vaste projet. Le grand dossier de candidature est prêt. Beaune et Dijon se retrouveront face à Troyes et la Champagne. « Les Champenois ne sont pas nos ennemis. Il y a bien évidemment de la place pour tout le monde », explique Pierre-Henri Gagey, président de l’interprofession des vins de Bourgogne. Résultat en été 2014...

Mille et une manières de s’initier au vin

Musée du vin © François Vauban
Musée du vin © François Vauban
...Mais Cassis, Moutarde, pain d’épices, Crémant figurent aussi parmi les  spécialités régionales. La Moutarderie Fallot, dernière entreprise beaunoise, familiale et traditionnelle, de fabrication de moutarde, fait découvrir, à quelques pas des Hospices de Beaune, ce condiment réputé dans le monde entier : préparation de la moutarde selon des recettes transmises depuis des générations, broyage des graines grâce à des meules de pierre, outils et matériels anciens...
 
Depuis le Moyen-Age, Beaune est au centre du commerce des vins et au XVIIIe siècle,  la ville devint la plaque tournante d’un négoce international. Vignerons et négociants font découvrir leurs caves et déguster leurs meilleurs crus… verre ou tastevin en main !
 
Créé en 1938, le Musée du vin a pour cadre le séduisant Hôtel des Ducs de Bourgogne. Il est consacré à la vigne et au vin, de l'Antiquité à nos jours. On y découvre l'histoire de l'apparition du vignoble en France et en Bourgogne, les terroirs caractéristiques de la côte de Beaune, les métiers du vin comme la tonnellerie, une Cuverie du XIVe siècle avec une impressionnante collection de vieux pressoirs, une cuisine meublée de la fin du XVIIIe siècle, des collections d'étiquettes, tastevins, amphores, fûts...

Les Halles de Beaune sont la propriété des Ducs de Bourgogne, puis des rois de France après le rattachement du Duché à la Couronne. En 1515, François 1er concède les halles à perpétuité à la Ville en échange de leur entretien et d’une redevance de 50 livres. Elles servent à entreposer munitions et vivres et abritent foires et marchés. On y vend aussi bien du fil et du drap que du blé ou des tonneaux, les poissonniers voisinent avec les étals des bouchers. 1559 et 1581 : Les halles comportent une grande salle haute où sont entreposés les draps des marchands étrangers. 1829 : la Ville rachète à l’Etat pour 15200 francs l’ensemble des bâtiments. 1885-1886 : Aménagement de la halle aux grains en marché couvert accueillant des petites boutiques. 1937 : Le Conseil municipal installe un office du tourisme dans une partie des Halles, donnant sur le parvis de l’Hôtel-Dieu. La toiture est percée d’un énorme œil de bœuf diffusant de la lumière aux bureaux de l’étage. 1957 : destruction de la façade de 1901, pour un projet « bourguignon » : toit très pentu couvert de tuiles plates. 1997 : Des travaux de réhabilitation et de modernisation des halles sont entrepris, l’intérieur est remanié avec l’aménagement d’une façade vitrée côté Hôtel-Dieu.

Pour plus d'informations: www.beaune.fr

Texte: © Francoyse Krier
 

Pourquoi Escapada ? | Suisse | France | Europe | Idées | Actu | Adresses | WK & VAC | Annonces





Partager ce site