Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages


Evian-les-Bains, charme et élégance intemporelle...

Station touristique internationale renommée, Evian bénéficie d'un environnement naturel exceptionnel et de bâtiments qui ne le sont pas moins... Evian bouge et s’affirme. Pour le plus grand plaisir de tous.


La Savoie : © OT-Evian
La Savoie : © OT-Evian
Sitôt débarqué sur les quais fleuris d’Evian, on ne sait par où commencer la visite. Quelques pas sur le port où est amarrée La Savoie et ses 300 m2 de voiles, le plus grand bateau de patrimoine reconstruit en France et dont la construction, avec des bois locaux uniquement, a duré 3 ans, de l’été 1997 à juin 2000. Traversée vers les édifices aperçus depuis le bateau de la CGN, entre des massifs au riche décor floral et végétal...

La villa Lumière, Hôtel de Ville

Evian-les-Bains, charme et élégance intemporelle...
Achetée par Antoine Lumière en 1890 pour devenir sa résidence d’été, cette somptueuse villa de style inspiré de la Renaissance, présente une façade néoclassique, une vaste terrasse à balustre avec vue sur le lac. Depuis 1927, la villa Lumière abrite l’hôtel de ville d’Evian-les-Bains. Au dessus de la porte basse, se trouve une réplique en bronze du penseur de Michel Ange. Le vestibule est orné de bas-reliefs sous un plafond à caissons ; la cage d'escalier, habillée de boiseries de chêne, a reçu des toiles marouflées signées d'artistes lyonnais. Une superbe lionne de bronze garde la rampe à balustres. Le salon d’honneur, devenu salon des mariages, conserve en grande partie son décor d'origine à dominante or : parquet en marqueterie de bois précieux, consoles dorées, cheminée en onyx, paravents de soie peinte... Nombreux sont les Japonais à venir se marier dans cette belle salle.

Rue de la Source de Clermont
74500 Évian-les-Bains
Tél : 04 50 83 10 00

Le théâtre Antoine Riboud

Réalisé par un élève de Charles Garnier (Opéra de Paris), le théâtre de style néo-classique, revit chaque été avec un programme de comédies de boulevard lors des Estivales théâtrales. La petite salle qui peut recevoir 298 spectateurs a conservé intact le beau décor polychrome et doré exécuté par Négri à la fin du XIXème siècle. Concession de la Société des Eaux depuis 1892, le théâtre était, durant la saison, l'un des lieux de divertissements les plus animés de la ville d'eaux. Restauré au cours des dernières années, le théâtre est aujourd'hui encore un lieu de spectacle vivant.

Quai Besson

Le Casino

Evian-les-Bains, charme et élégance intemporelle...
En 1860, un chalet de campagne à la sortie d'Evian est reconverti en maison de jeux. Le succès est immense et en 1877, la ville décide d'avoir son propre casino. Le maire ayant légué son château et ses terrains à la ville, ceux-ci constituent un cadre idéal pour y bâtir une maison de jeu digne de ce nom.
 
En 1886, la mairie et la société des Eaux Minérales d'Evian décident d'édifier un véritable casino municipal. Les projets se multiplient et, en 1894, après avoir remporté le concours du palais de Rumine à Lausanne, le Lyonnais Gaspard André fournit des projets pour un casino et un institut d'hydrothérapie. Mais ses propositions ne seront pas retenues et en 1912 est inauguré le bâtiment actuel, construit par Jean Albert Hébrard sur le modèle de celui de Baden-Baden. Une inspiration néo-byzantinne inspira l’architecte  dans l'édification de la coupole.  Actuellement, le Casino d'Evian possède 250 machines à sous et 9 jeux de tables, 5 bars et restaurants. Il fait partie de l'Evian Resort, complexe comprenant également golf, spas, thermes et hôtels de luxe.

Quai Besson
Tél : 04 50 26 87 87

Le Palais Lumière

© Ville d'Evian, Paul Pastor
© Ville d'Evian, Paul Pastor
Ces anciens thermes ont été bâtis entre 1900 et 1902. Cet édifice typique de l'architecture thermale, acquis par la Ville en 1996, a été reconverti pour devenir un espace culturel - expositions et médiathèque - et de congrès. L’entrée est somptueuse : colonnes, grands miroirs, toiles marouflées «Nymphes à la Source» et «Nymphes au bord de l'eau», attribuées à Jean D. Benderly, élève de Puvis de Chavanne. Le hall principal, autrefois lieu de mondanités, salle d'attente et buvette, éclairé par de beaux vitraux, a été restauré à l'identique. L'édifice a retrouvé le dôme qui le coiffait à l'origine. L’aile ouest du bâtiment comprend un auditorium, huit salles de réunions et des salons de détente. La jolie boutique a trouvé sa place dans la salle arrière du rez-de-chaussée et donne sur la Maison Gribaldi, le funiculaire...




Quai Besson
Tél : 04 50 83 15 90
 

La Maison Gribaldi, archives et patrimoine

Dédiée à la valorisation des archives historiques et iconographiques municipales, la Maison Gribaldi est l’un des derniers vestiges du vieil Evian. Cette maison d’époque Renaissance, dépendance d’un manoir, borde la ruelle du Nant d’Enfer, derrière le Palais Lumière et s’appuie sur une partie du rempart qui ceinturait autrefois la cité médiévale. Lieu d’exposition, les Evianais peuvent également y consulter les archives numérisées.

Rue du Port

Le funiculaire : un peu de nostalgie

Evian-les-Bains, charme et élégance intemporelle...
Ce « petit métro évianais » relie le centre ville à la commune de Neuvecelle. Construit en 1907, ce funiculaire privé amenait les clients des hôtels Splendide et Royal à la buvette de la source Cachat. Il fut sauvé de la destruction et deux voitures du constructeur Von Roll sont classées au titre « objet des Monuments historiques ». Le funiculaire, ses six stations, les voies ferrées et la machinerie font l’objet d'une inscription au titre des monuments historiques.



Rue du Port

La célèbre source Cachat

Evian-les-Bains, charme et élégance intemporelle...
Edifiée en 1903, comme la buvette qui se trouve en face, la source Cachat coule en permanence tous les jours de l'année à une température de 11,6°. Ses vertus furent révélées en 1790 par le marquis de Lessert qui souffrait de la gravelle. Des analyses en préciseront l'efficacité dans le traitement des affections urinaires.

En 1826, l'homme d'affaire genevois François Fauconnet fonde la première société d'exploitation des Eaux Minérales et fait édifier un établissement thermal à l'emplacement de la buvette Cachat.

En 1869, est créée la Société Anonyme des Eaux Minérales d'Evian-les-Bains. L'eau dont la renommée ne cesse de grandir, approuvée en 1878 par l'Académie de Médecine, est primée à l'Exposition Universelle. L'eau minérale est encore aujourd'hui à la base de la notoriété internationale de la ville d'Evian. Il n’est pas rare de voir les habitants venir remplir des bouteilles à la source

Avenue des Sources

Buvette Cachat

Achevé en 1903, cet édifice, considéré comme un chef-d'œuvre de l'architecture thermale, est le plus représentatif de l'Art Nouveau à Evian. Depuis l'avenue des Sources, on peut admirer son dôme et ses magnifiques vitraux.
 
Le rez-de-chaussée, situé rue Nationale, abritait les bureaux de la Société des Eaux, les bureaux de renseignements du train PLM et de la Compagnie de Navigation. Un escalier conduisait au hall de la buvette situé à l'étage qui était alors un lieu de rencontres et de mondanités, avec salon de lecture et fontaine sculptée en pierre blanche, située au centre de l'espace et intitulée « Apothéose de la source Cachat ». Une toile du peintre Albert Besnard « Nymphes à la source dans un paysage d'Arcadie » orne la paroi Ouest du pavillon. La buvette s'ouvrait sur une terrasse plantée de platanes qu'encadraient deux ailes-promenoirs perpendiculaires au bâtiment. Il n’en reste que l'aile Est, située sous le beffroi. Des concerts étaient donnés en saison.

Avenue des Sources – Rue Nationale
 
 
Internet:

- Evian Tourisme


Texte et les photos sans mention  © Françoyse Krier
 

Pourquoi Escapada ? | Suisse | France | Europe | Idées | Actu | Adresses | WK & VAC | Annonces





Partager ce site