Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages


Exposition Folie Textile au Musée de l’impression sur Etoffes de Mulhouse

Le Second Empire (1852-1870) est une période faste dans le domaine du textile, tant pour l’habillement que pour la décoration intérieure. Les manufactures de soieries lyonnaises et l’industrie alsacienne du textile imprimé connaitront alors leur apogée. Folie textile et Promenade parisienne sont les deux magnifiques expositions à découvrir au Musée de l’Impression sur étoffes à Mulhouse.


Collaboration avec le Palais de Compiègne

Exposition Folie Textile au Musée de l’impression sur Etoffes de Mulhouse
Par leur ampleur et la surcharge de leurs ornements, les robes à crinolines des dames font concurrence aux fauteuils capitonnés garnis de passementeries. Dans «Au bonheur des dames»  et «La Curée», Zola met en scène cette société de financiers, de hauts fonctionnaires et d'industriels pour qui la réussite se mesure à la splendeur des hôtels particuliers et la richesse des toilettes féminines. Les réalisations urbanistiques du baron Haussmann, les Expositions universelles sont popularisées notamment grâce au mouchoir imprimé, d'un usage aussi décoratif que pratique.

Les intérieurs se parent de revêtements muraux, de tentures, de rideaux, et d’une multitude de sièges recouverts de soieries, de damas, de velours et de coton imprimé. Les manufactures de soieries lyonnaises produisent de somptueux tissus inspirés de la Renaissance, du Grand Siècle ou de l’époque Louis XVI. L’industrie alsacienne du textile imprimé se lance dans une production massive de sergés de laine (lastings) et de chintz (percales glacées).


 

Spectaculaire variété des motifs

Exposition Folie Textile au Musée de l’impression sur Etoffes de Mulhouse
La fleur connaît un triomphe dans la décoration. En bouquets ou en guirlandes, les nouvelles variétés botaniques comme les humbles fleurs des champs se déclinent sn centaines de variétés aux couleurs vives.

Par ailleurs, les dessinateurs industriels proposent un large choix de motifs évoquant tous les styles du Moyen Age au 18ème siècle, et tous les pays de la Perse à la Chine, puis au Japon.

Les robes à crinolines en coton, en jaconas, en organdi ou en laine, amples et majestueuses, s’ornent de palmettes cachemires, de guirlandes de fleurs, de motifs géométriques.

La cour de Napoléon III et d’Eugénie donne le ton à toute l’Europe. La « manie tapissière » de l’impératrice, qui fait redécorer les appartements des châteaux de Compiègne, Saint-Cloud, Fontainebleau, des Tuileries ou encore du Palais Royal, devient un exemple suivi par la bourgeoisie montante.

La collaboration entre le musée de Mulhouse, l’un des principaux centres de production textile du Second Empire, et le Château de Compiègne, lieu d’usage de ces tissus, permet d’évoquer les questions d’évolution de la mode féminine ou de révolution du décor intérieur. Grâce à des prêts exceptionnels du Palais de Compiègne, les visiteurs peuvent découvrir notamment une fascinante collection de vêtements ayant appartenu à l'impératrice Eugénie et à la princesse Mathilde, cousine de Napoléon III, qui ne sont qu'exceptionnellement présentés. Pour la première fois, on peut admirer  une reconstitution d’un des appartements aménagés avec des percales imprimées fabriqués dans la région mulhousienne au Palais de Compiègne.

Des prêts remarquables sont consentis par la manufacture Prelle, ambassadrice du luxe et du raffinement à la Française, qui perpétue encore aujourd’hui la grande tradition lyonnaise du travail de la soie. Grâce à la générosité de ces institutions, à celle de Declercq Passementiers, des musées historique et des Beaux-Arts de Mulhouse, de l’écomusée textile de Wesserling, ainsi que de plusieurs prêteurs privés, l’exposition du musée de l’Impression sur Étoffes présente un large panorama de la création textile du Second Empire dans toute sa variété et son extraordinaire qualité.

A voir absolument, du 08 novembre 2013 au 12 octobre 2014

Internet: Musée de l'Impression sur Etoffes
 
 
Françoyse Krier - Presse
 
Crédits photos: Musée de l'Impression sur Etoffes



 

Colmar & environs | Pays de La Petite Pierre - Lalique | Mulhouse





Partager ce site