Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages


Genève a le vent en poupe !

Genève, ses montres, ses banques, son chocolat... La Cité des Nations, la capitale de la Paix, la «Rome protestante» possède bien d’autres atouts.


En hiver, Genève revêt son costume de ville. La jeunesse qui file tout schuss dans les Alpes le week-end, se réchauffe le soir, dans les nombreux restaurants exotiques, aux sons du jazz dans les bistrots des nombreux quartiers, dans les pianos-bars de Carouge...
 
En été, les Genevois vivent les pieds dans l’eau, dégustent des glaces sur les quais fleuris. Pour découvrir une Genève inédite et insolite, voici quelques idées proposées par Escapada dans le cadre de l'opération  Vis ma ville organisée par Hertz.

Les délicats Alizés du lac

Vue sur Genève depuis les Bains des Pâquis
Vue sur Genève depuis les Bains des Pâquis
La rade en impose: délimitée par les jetées des Pâquis et des Eaux-Vives, c'est la Genève des cartes postales et des photos souvenirs. Les Bains des Pâquis, plage au milieu de la ville, ouverte toute l'année, se transforme aux premiers beaux jours: la cabane chauffée au feu de bois et les succulentes fondues cèdent la place à une terrasse prise d'assaut dès l'aube - pour un déjeuner musical - jusqu'au coucher du soleil. Le tout Genève vient s'y baigner, manger à moindre coût, encourager les régates. Le célébrissime Jet d'eau se métamorphose en plus haute douche publique - 140 m - pour qui s'aventure jusqu'au bout de la jetée des Eaux-Vives.

Tourbillon sur le lèche-vitrine

 « Il suffit de passer le pont, laisse-moi tenir ton jupon ! », chantait Brassens... tenir ton Vuitton, serait plus approprié aujourd'hui ! Si les luxueuses marques internationales sont regroupées au centre et surtout dans la rue du Rhône, les vitrines de nombreux créateurs valent également le détour: bijoux, accessoires,... du shopping à faire pâlir les fashionistas  les plus assidues ! Sans oublier les maîtres-chocolatiers.

Brises nocturnes, soirées animées

Friands d’after-work, les Genevois se retrouvent volontiers pour prendre un verre entre collègues avant de sortir. Concerts classiques, grands noms de la chanson et du jazz dans le décor magnifiquement baroque du Victoria Hall. Tel un vaisseau de pierre sur le Rhône, le Bâtiment des Forces Motrices (BFM), ancienne usine hydraulique, a été reconverti en espace culturel et artistique très prisé. L’AMR - Sud des Alpes, temple du jazz et des musiques improvisées, et le Palais Mascotte, sont des lieux d’exception où règne une atmosphère à nulle autre pareille.
 

Le charme de la Vieille Ville au souffle du Zéphyr

Fondation Zoubov
Fondation Zoubov
Ruelles en pentes, cours à découvrir au-delà des mystérieuses portes cochères, escaliers moussus... Etape incontournable, où vivent encore, dans de beaux hôtels particuliers, quelques représentants de l'aristocratie genevoise et des célébrités.

A l’Hôtel de Seillon, ouvert au public, on s’attend presqu’à voir la comtesse Zoubov (1892-1984), vêtue de ses plus beaux atours, présenter la superbe collection de meubles, tableaux et objets précieux dans un décor témoignant de l’intimité des belles demeures patriciennes.

Des boutiques distraient les promeneurs jusqu'à la jolie Place du Bourg-de-Four. Une halte gourmande à la terrasse du café du même nom s'impose. Les moineaux s'invitent sur les tables, la fontaine griffée du 18ème siècle apporte sa fraîcheur...

La cathédrale St-Pierre offre, contre 157 marches, une vue époustouflante sur la ville et le lac. Ses sous-sols méritent également la visite pour ses nombreux vestiges de la Genève antique, dont une église datant du 4ème siècle.


Joueurs d'échec au Parc des Bastions
Joueurs d'échec au Parc des Bastions
On redescend par la Grand’rue bordée de nombreuses galeries d’art, de magasins d'antiquités, de showrooms design, d'échoppes anciennes relookées... Ou vers le Parc des Bastions, bulle de nature au cœur de la ville.

Les 120 mètres du banc en bois le plus long du monde invitent à la détente avant de squatter la terrasse du Café du parc, au décor 1900, fréquenté par les étudiants, les cadres cravatés des bureaux avoisinants, les joueurs d’échecs.

Tout proche, le Quartier des Bains, domaine du design et de la Dolce vita genevoise: art contemporain, cafés branchés, discothèques...

Trois fois par an, un vernissage commun réunit tout le monde, une « Nuit des Bains » trendy à laquelle assiste une sympathique faune de noctambules.


Effets de foehn, Genève respire...

Au Parc des Eaux-Vives, une grande pelouse monte en pente douce vers une belle maison de maître devenue un très select hôtel-restaurant. A côté, en été, concerts en plein air sur la scène Ella Fitzgerald : blues, folk, soul, world music...

Monument Brunswick
Monument Brunswick
On saute dans une « mouette » jaune pour traverser le lac et flâner au Conservatoire et Jardin Botaniques, musée en plein air créé en 1817, riche en plantes tropicales variées et de l’herbier le plus important au monde.

En revenant en ville, on découvre, au milieu d’un poumon de verdure, le curieux monument Brunswick, un mausolée de style néogothique construit à la demande du Duc de Brunswick, linguiste et musicien excentrique qui a légué vers la fin du 19ème siècle une fortune colossale à la ville de Genève.

Quant aux musées, le choix est vaste: Ariana, délicatement posé au milieu d'un parc où l'on trouve aussi le Palais des Nations; Musée international de la Croix Rouge et du Croissant Rouge, consacré au genevois Henry Dunant; Musée des Suisses dans le monde au château de Penthes: Patek Philippe et ses superbes montres anciennes; musée Bodmer, griffé Mario Botta; les 500'000 objets à admirer au musée d'Art et d'Histoire; l'art contemporain au Mamco...

Le Joran fait courir le Rhône sous les ponts

Jeu de passerelles devant la Cité du Temps
Jeu de passerelles devant la Cité du Temps
Traverser le Pont du Mont-Blanc est à éviter aux heures de pointe et par bourrasques !

De charmantes passerelles rendent le passage des piétons plus ludique.

La Passerelle du Pont des Bergues permet de rejoindre l’Île Rousseau et ses oiseaux.

Et le joli Pont de la Machine, décoré selon le thème des expositions de la  Cité du Temps.

A midi, on vient pique-niquer sur le ponton, profiter du soleil, pratiquer la pêche au cadre.

Vent du Midi sur Carouge

Genève a le vent en poupe !
On ne peut quitter Genève sans faire un saut à Carouge, le « Greenwich Village » mi-genevois, mi-sarde.

Créée de toutes pièces durant la deuxième moitié du 18ème siècle, cette petite cité se caractérise par une unité et une harmonie architecturale uniques.

Ses placettes ombragées sont bordées de maisons de style néoclassique, avec jardins et cours intérieurs.

Carouge est une ville gaie qui fleure bon le soleil, abrite des restaurants, des boutiques de mode, des ateliers d'artisans et de brocantes: l'endroit rêvé pour faire du shopping, déguster une spécialité ou boire un verre dans l'un des bistrots pittoresques.


Texte © Francoyse Krier
Photos © CCA, FK, MCG


Genève - Ville | Carouge





Partager ce site