Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages


InterContinental Marseille – le renouveau de l’Hôtel-Dieu

Le 12 janvier 2013, 400'000 personnes se pressaient sur le Vieux-Port pour inaugurer le label Marseille-Provence 2013. Ce statut de Capitale Européenne de la Culture, hymne aux festivités et à la culture méditerranéenne permet à la cité phocéenne de valoriser le patrimoine et d’attirer de nombreux touristes français et étrangers.


InterContinental Marseille – le renouveau de l’Hôtel-Dieu

26 avril 2013 : Aubagne accueille les œuvres du célèbre artiste, avec l'exposition : Picasso céramiste et la Méditerranée. Le Ballet Béjart Lausanne, dirigé par Gil Roman depuis la disparition du chorégraphe d'origine marseillaise, triomphe à Marseille. Et la ville inaugure son troisième établissement 5 étoiles : l'InterContinental Marseille - Hôtel-Dieu.


Le pari d’un nouveau palace

InterContinental Marseille – le renouveau de l’Hôtel-Dieu
Promoteurs, investisseurs, architectes et designers entourent Mme Doris Blasco, directrice de l’Hôtel et accueillent Jean-Claude Gaudin, maire de la ville, tout sourire : « Sous nos pieds, 2'600 ans d’histoire... Marseille, ville fière, authentique, chaleureuse, voue un attachement sans limite à son Hôtel-Dieu. Il fallait rendre ce magnifique bâtiment, projet pilote sur le plan environnemental, à Marseille et aux Marseillais. » Et de rappeler que La Marseillaise, hymne national français fut écrit par Rouget de Lisle dans le 26 avril 1793 soit, jour pour jour, 221 ans auparavant... Quant aux détracteurs de ce projet mûri pendant 10 ans et qui a nécessité 3 ans de travaux : « Il y a ceux qui donnent des leçons et ceux qui réalisent... Droit au but ! » On comprend mieux lorsqu’on sait qu’il s’agit là de la devise du fameux club de Football marseillais ! Pas de coupure de ruban ou de remise de clefs, mais en cadeau, un fragment d’une mosaïque découvert  dans les fouilles de l’hôtel et qui y restera exposé.

Sauver ce chef-d’œuvre architectural

InterContinental Marseille – le renouveau de l’Hôtel-Dieu
Avant de devenir un établissement hôtelier 5 étoiles, l’Hôtel-Dieu a traversé toutes les époques. Fondé vers 1188, l’Hôpital du Saint-Esprit accueillait enfants abandonnés et malades. Après avoir été agrandi une première fois, les grands travaux commencèrent en 1753, organisés par Jacques Hardouin-Mansart – premier architecte de Louis XIV – pour s’achever vers 1865. Dès la fin du XIXe siècle, des phases de réparation se succédèrent. C’est dans cet hôpital qu’a été réalisée la première opération de la cataracte, par l’éminent Jacques Daviel qui donna son nom à la place où se situe l’InterContinental Marseille – Hôtel Dieu. Aujourd’hui, les façades, la toiture, les coursives extérieures et les escaliers monumentaux du bâtiment principal bénéficient d’une inscription à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

Le projet de transformation de l’Hôtel-Dieu s’inscrit dans la volonté de la municipalité de développer son offre hôtelière destinée à une clientèle internationale, mais s’adresse également aux Marseillais. Le parvis reste accessible à qui souhaite profiter de l’exceptionnel panorama sur Marseille : le Vieux-Port, centre historique et culturel de la ville, et Notre-Dame de la Garde, emblème protecteur de la ville. Le spa, le bar, la brasserie et le restaurant sont également accessibles sans réservation de chambre. Les jardins et un espace culturel rappellent le passé de l’Hôtel-Dieu. Si 71 millions de clients sont pressentis à l’hôtel par le biais des membres de l’InterContinental Hotels Group (IHG), selon Didier Boidin - Vice-Président Opérations Europe de l'Ouest, Russie et Ukraine pour IHG, un autre objectif de l’InterContinental est d’accompagner les événements professionnels, culturels et festifs de Marseille.


Elégance intemporelle d’un palace

InterContinental Marseille – le renouveau de l’Hôtel-Dieu
L’entrée sur l’esplanade créée sur le parvis a été redessinée et le lobby, positionné sous la grande terrasse, est sublimé par une large verrière. L’inspiration de Jean-Philippe Nuel, architecte d’intérieur, s’est basée sur la ville de Marseille et la Méditerranée, évoquée par des amphores et sculptures de poissons émaillés, des tapis peignés comme le sable. Des panneaux de verre sculpté placés en perspective de l’entrée expriment le reflet et le scintillement de la mer. L’alternance du noir et du blanc des piliers rappelle les rayures de la Major, cathédrale de Marseille. Au plafond, une ouverture offre une vue en contre-plongée vers la façade de l’Hôtel-Dieu. Ambiance feutrée, décoration épurée, délicates compositions florales... Deux escaliers monumentaux et deux ascenseurs donnent accès au 1er étage où se trouvent la grande terrasse, le spa, le bar, la brasserie et le restaurant gastronomique. Le patio assure le calme et l’ombre. En fin de journée, le soleil pigmente de rose les façades, avant les splendides illuminations qui les embrasent, la nuit tombée.

La Méditerranée, passionnément...

InterContinental Marseille – le renouveau de l’Hôtel-Dieu
A la brasserie Les Fenêtres, où sont mis en parallèle un mur historique conservé et un mur moderne, des jeux de verres et de miroirs apportent une délicieuse harmonie entre légèreté et convivialité. Au Bar Le Capian, l’Histoire parle au travers de toiles du XVIIIe siècle illustrant la baie de Marseille et par l’emploi du bleu pour les sièges, couleur traditionnelle de la ville. Bar et brasserie sont prolongés par une majestueuse terrasse pouvant accueillir jusqu’à 160 personnes. Le restaurant gastronomique Alcyone se pare de couleurs chaudes, intimistes où dominent les tonalités beiges et marrons.
 
Lionel Lévy, Chef étoilé, pratique l’art de cuisiner la nature méditerranéenne et puise son inspiration dans les ressources naturelles du terroir. Ses cartes créatives sont composées au gré du mistral, de la pêche et du soleil. Les légumes sont récoltés chez des producteurs à l’éthique forte et les viandes auprès d’éleveurs respectueux.

Prestige et esprit de la tradition

InterContinental Marseille – le renouveau de l’Hôtel-Dieu
L’hôtel propose 172 chambres, la plupart offrant une vue sur la ville de Marseille, 33 avec terrasse, véritable salon extérieur, et 22 suites au luxe sans ostentation. La magnifique suite Présidentielle - tons blanc, gris et mauve, lustres de cristal, baignoire à l’ancienne – bénéficie d’une terrasse privée de 80 m2 avec vue sur le Vieux-Port et Notre-Dame de la Garde. Les chambres se déclinent dans des tons anthracite et blanc : tête de lit en cuir blanc évoquant les lits anciens dans une réinterprétation contemporaine, tapis et jeté de lit au motif brodé s’inspirant de la tradition provençale. L’agencement en bois sur toute sa longueur intègre différentes fonctionnalités, c’est le « mur habité ».

Ambiance lumineuse et sérénité

Le premier Spa by Clarins de Marseille est l’espace idéal, sur 1’000 m2, pour profiter d’une expérience relaxante : quatre cabines simples, cabine double VIP avec jacuzzi, salles de repos intérieure et extérieure privatisée, cabine de massage au sol, tisanerie intérieure et extérieure. Les soins du visage et du corps sont réalisés par des praticiennes diplômées et les douches à expérience proposent de véritables parcours sensoriels.
 
Espace intime, la piscine est protégée des regards, à l’ouest par un mur d’enceinte, à l’est par la coursive extérieure, rempart contre le soleil. Le bassin est bordé à une extrémité par un mur d’eau, spectacle en perpétuel mouvement, alimentant le bassin.

Texte et photos © Françoyse Krier

InterContinental Marseille - Hotel Dieu
1, place Daviel
13002 Marseille
+33 (0)4 13 42 42 42
marseille@ihg.com

Internet: Intercontinental Marseille   
 

Cannes | Menton | Grasse | Marseille | Saint-Paul de Vence





Partager ce site