Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages


La Boisserie à Colombey-les-Deux-Eglises: la dernière demeure du Général de Gaulle


La Boisserie à Colombey-les-Deux-Eglises: la dernière demeure du Général de Gaulle
Un détour par le village où le Général de Gaulle aimait venir se reposer et où il a vécu ses dernières années dans la demeure familiale de la Boisserie qui fait partie des Maisons des Illustres.

« C’est ma demeure. Dans le tumulte des hommes et des événements, la solitude était ma tentation. Maintenant elle est mon amie. De quelle autre se contenter quand on a rencontré l’Histoire ? D’ailleurs, cette partie de la Champagne est toute imprégnée de calme (...) villages tranquilles et peu fortunés, dont rien, depuis des millénaires, n’a changé l’âme, ni la place. Ainsi du mien (Mémoires de Guerre. Le Salut) ».

Au cimetière, la tombe est simple, blanche. Le long du mur de l’église, des ex-voto, des fleurs enrubannées de tricolore, témoignent d’une époque et d’une reconnaissance internationale.

La Boisserie à Colombey-les-Deux-Eglises: la dernière demeure du Général de Gaulle
Sur le trajet, la monumentale Croix de Lorraine en granit rose, haute de 43,50 mètres, domine le village et les forêts environnantes. Elle a été inaugurée par le président Georges Pompidou en juin 1972, près d'un an et demi après la mort du général. « Après ma mort, on dressera une grande croix de Lorraine sur la plus haute colline, derrière ma maison. Et comme il n'y a personne par là, personne ne la verra. Elle incitera les lapins à la Résistance » avait écrit de Gaulle en 1969.

Au pied de la croix, le mémorial Charles de Gaulle accueille près de 85’000 visiteurs par an. Depuis son inauguration par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, en octobre 2008, le nombre de touristes a doublé dans le village.


Texte et photos: © Francoyse Krier



 

Haute-Marne





Partager ce site