Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages


La Haute-Marne, entre nature et patrimoine

Le département français de la Haute-Marne – sis entre Lorraine, Bourgogne et Franche-Comté – forme la partie méridionale de la région Champagne-Ardenne. Elle garde la mémoire d’illustres personnages et de lieux où se mêlent histoire et culture, tels Chaumont, Cirey-sur-Blaise, Dommartin-le-Franc...


La Haute-Marne, entre nature et patrimoine
Eté 2013. Que c’est beau tous ces champs. Sommes-nous en Beauce ? Non, madame, nous arrivons en Haute-Marne... Il est vrai que les paysages sont superbes en ce début d’été : mosaïque de champs jaunes et verts, nombreuses forêts, villages paisibles, églises aux clochers tous différents...
 

Le Viaduc, symbole de la ville

La Haute-Marne, entre nature et patrimoine
A l’arrivée à Chaumont, nouvelles exclamations à la vue de l’impressionnant viaduc à la triple rangée d’arches. Construit en quinze mois entre 1855 et 1856 par 2’500 ouvriers qui se sont relayés jours et nuits, ce pont ferroviaire – sur la ligne reliant Paris-Est à Mulhouse-Ville –  en impose avec ses 654 mètres de long et 50 arches qui s'élèvent à 52 mètres.

Sa structure est divisée en dix travées de cinq arcades. Verticalement, chaque arcade comporte le tablier d'une largeur de huit mètres soutenu par une arche de plein cintre. Cette disposition permet à l'ouvrage de supporter les vibrations provoquées par le passage des trains.

Inauguré le 18 avril 1857, cet ouvrage en pierre est l'un des plus remarquables ouvrages d'art de la seconde moitié du 19ème siècle en Europe.

Les promeneurs peuvent emprunter le premier étage de l'édifice et jouir d'une vue sur la vallée de la Suize. Le soir, 400 projecteurs LED éclairent l’intérieur des arches et mettent en valeur le viaduc. A chaque soir sa couleur : jaune, orange, bleu, violet....
 

Quand Chaumont s’affiche !

Préfecture de la Haute-Marne, Chaumont se situe au carrefour des grands axes, entre l’Ile de France et la Suisse, sur la ligne ferroviaire Paris Belfort. Véritable ville à la campagne, l’ancienne capitale de la ganterie bénéficie d’un cadre privilégié, loin du stress des grandes métropoles. Le quartier de la gare est en pleine effervescence : aménagement d’un nouveau quartier culturel et édification du CIG, espace appelé à devenir un lieu de vie et de rencontre pour les Chaumontais.

Depuis 1990, le Festival international de l’affiche et du graphisme de Chaumont est devenu un rendez-vous majeur pour les graphistes du monde entier. Au fil des éditions, la Ville a constitué un fonds exceptionnel. Forte de son expérience unique, c’est naturellement qu’elle a décidé de porter le projet du Centre International du Graphisme (CIG). Au rez-de-chaussée, un grand espace proposera en permanence une exposition. A l’étage, 300 m2 d’exposition supplémentaires et sa terrasse, offrant la plus belle des vues sur Chaumont. Avec un fonds d'affiches de plusieurs milliers de pièces, les expositions seront renouvelées régulièrement.

Avant la visite du centre-ville, installation à l’hôtel Terminus Reine***. A l’accueil, une collection d’affiches encadrées du « Festival international de l'affiche et du graphisme » des années passées. Cet événement, connu internationalement, a lieu tous les ans en mai et investit différents lieux de la ville. Chaque année, l’affiche du festival est commandée à un graphiste. Pays de chasse aussi : en attestent de nombreux trophées et un impressionnant sanglier qu’une main facétieuse a affublé d’une paire de lunettes...

Les richesses de la ville

La Haute-Marne, entre nature et patrimoine
La ville a été fondée au Xème siècle sur un éperon rocheux dominant les vallées de la Marne et de la Suize. Les remparts, le donjon des Comtes de Champagne et la tour d’Arse représentent des vestiges du Moyen-Age.

Au fil des rues, on découvre de nombreuses tourelles datant du XVIème ou XVIIème siècles, accolées aux murs des vieilles maisons bourgeoises où se marient les styles renaissance et baroque.

La chapelle des Jésuites et l'élégant Hôtel de ville représentent les XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. Chaumont a eu l’honneur des visites de François 1er, de Louis XIII et de Richelieu....

Sous le règne de Louis XV, un jeune sculpteur se fait remarquer: Edme Bouchardon (1698-1762). Principal édifice religieux de la ville, la basilique Saint-Jean-Baptiste, de style gothique domine avec ses deux tours la partie la plus ancienne de la commune.



 

La Haute-Marne, entre nature et patrimoine
Construite au XIIIème siècle, érigée en basilique mineure en 1948, elle renferme un remarquable mobilier, la chaire et le banc d'œuvre signés Bouchardon, un Arbre de Jessé et une superbe  mise au tombeau du XVème siècle aux personnages polychromes.

Le grand orgue de la basilique – un Cavaillé-Coll datant de 1872, inauguré par Charles-Marie Widor – possède 3 claviers manuels et un pédalier. Des concerts d'orgue, appelés « Jeu d'orgue », sont régulièrement donnés par les élèves des classes d'orgue du Conservatoire. Chaumont connaitra un essor économique et industriel au XIXème siècle avec des activités de mégisserie, ganterie, bonneterie, draperie...
 

Chaumont en fête

La ville de Chaumont organise, tous les deux ans, une grande fête médiévale « Chaumont, au temps des Comtes de Champagne » : artisans médiévaux, animations de rues, ménestrels, bal, défilé costumé, troupes de reconstitution médiévale, ripaille…Le Grand Pardon de Chaumont : cette fête religieuse se tient à Chaumont depuis la fin du XVème siècle. Le 8 février 1475, le Pape signe une bulle accordant à perpétuité une indulgence plénière à ceux qui, chaque fois que la Saint Jean-Baptiste (24 Juin) tombera un dimanche, visiteront la Collégiale Saint Jean-Baptiste, s’y confesseront et y communieront. Le Grand Pardon était né qui attire à chaque fois plusieurs dizaines de milliers de visiteurs.

Texte et photos: © Francoyse Krier


 

Pourquoi Escapada ? | Suisse | France | Europe | Idées | Actu | Adresses | WK & VAC | Annonces





Partager ce site