Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages


Le château de Cirey-sur-Blaise

Labellisé « Maison des illustres » depuis peu, le château de Cirey est la résidence privée du comte et de la comtesse Hugues de Salignac-Fénelon lesquels ouvrent généreusement ce château historique au grand public pour la visite. Leur accueil est des plus intéressants et chaleureux.


Le château de Cirey-sur-Blaise
Ce château ­doit sa renommée pour avoir été le superbe « cabinet de travail » d’Émilie du Châtelet qui y a accueilli Voltaire, de 1734 à 1749. Le philosophe des Lumières passa en ces lieux les temps une délicieuse retraite – après la publication et la censure de ses Lettres philosophiques – partageant la vie et les études de celle qui fut « la première femme scientifique en France ».

Le château de Cirey-sur-Blaise
Elle a 29 ans, s’intéresse à tout, n’a besoin que de 2-3 heures de sommeil et voyage de nuit afin de ne pas perdre de temps. Lui, douze de plus, cherche à quitter Paris pour éviter un nouveau séjour à la Bastille.

Leur complicité intellectuelle est intense : travaillant souvent séparément, ils comparaient ensuite leurs résultats. Il la surnomme « Madame Pompon Newton ».

Après souper, on parle poésie, on se distrait avec des marionnettes, la lanterne magique, et des pièces jouées dans le petit théâtre installé sous les combles.

Adorant le théâtre, Émilie interprète à Cirey plusieurs pièces, à commencer par celles de Voltaire qui monte également sur les planches. Les décors que l’on peut voir aujourd’hui sont authentiques, la peinture murale est classée Monument Historique de même que le salon, la salle de billard, la salle à manger.

Le château de Cirey-sur-Blaise
La chambre d’Emilie a été restaurée suivant fidèlement la description faite par une invitée dans la demeure d'Émilie : tons de jaune et de bleu, avec de ravissants miroirs, tout assorti, même le panier du chien d'Émilie, du même bleu que le dessus de lit.

La baignoire en cuivre a été retrouvée récemment à la cave. Dans la bibliothèque, le couple avait accumulé quelque 21’000 livres.

Le château Louis XIII inachevé fut complété au XVIIIème siècle, à l’initiative de Voltaire, par une aile, dont la magnifique porte extérieure fut sculptée, d’après les croquis de ce dernier.

Dédiée aux Arts et aux Sciences, elle présente des motifs scientifiques, maçonniques, décor marin et citation de Virgile. 

Les archives d’Emilie du Châtelet

Le château de Cirey-sur-Blaise
Le château passera en 1765 au fils d’Émilie, Louis-Marie-Florent, qui en fit don en 1789 à sa nièce par alliance, Mme de Simiane, née Diane-Adélaïde de Damas. Cirey restera dans la famille des Damas jusqu’à la fin du XIXème siècle.

Le château fut vidé sous la Révolution. On pensait alors que les archives des Du Châtelet et la bibliothèque de Cirey avaient été dispersées ou détruites, mais ce n’était pas le cas. En 2010, il s’est avéré que la bibliothèque et les archives du château, ayant survécu à la Révolution, existaient encore.

Les archives et documents d’Emilie du Châtelet et de Voltaire, retrouvés dans la maison des Damas, héritiers des Du Châtelet, étaient considérés comme disparus. Ils ont été miraculeusement retrouvés en 2012 près de Rosnay-L’Hôpital, dans l’Aube, où ils ont séjourné entre 1892 et 2010, récupérés et  gardés au secret par les différentes générations de la famille.

Andrew Brown, directeur du Centre international d’étude du XVIIIème siècle, secrétaire de la Société Voltaire, y a été pour beaucoup. Le Fonds de Dotation Voltaire a apporté son soutien au sauvetage de ces documents inestimables. Une grande partie des archives de la marquise du Châtelet ont été transférés aux Archives départementales de la Haute-Marne, à Chaumont. Soit quelque 188 cartons qui sont inventoriés pour être mis à disposition des chercheurs.

Château de Cirey
52110 Cirey-sur-Blaise
Haute-Marne, France
Internet: Château de Cirey   

Texte et photos: © Francoyse Krier

 

Haute-Marne





Partager ce site