Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages


Lyon Renaissance : deux gîtes de charme dans le Vieux Lyon

Et voici deux adresses joliment atypiques.


Lyon Renaissance : deux gîtes de charme dans le Vieux Lyon

La première, « Côté cour », se trouve dans le Vieux Lyon, face à la Mairie et à la Cour des Loges, sur une petite place très Renaissance italienne. L'histoire du lieu  est en effet étroitement liée à celle du bâtiment attenant, le Musée de Gadagne, qui honore la mémoire des Gadagni, une riche famille de marchands florentins qui possédait le quartier au 16ème siècle. La deuxième adresse, « Côté jardin » se situe sur l'une des terrasses de la Tour rose face aux jardins suspendus, d'où son nom. Cette demeure du 17è siècle est connue sous le nom de « Maison du Crible » car elle était habitée par Martin de Troyes, Trésorier du roi de France.

Point commun entre ces deux adresses : une femme, Françoise, qui a rénové ces deux gîtes avec le même souci du détail. Elle a maintenu les éléments d'origine, quand cela s'avérait possible, en y ajoutant une touche toute personnelle de sobre modernité. Ainsi, aux murs, les plans aspects béton, agrémentés de pigments naturels, contrastent avec les poutres du plafond à la française, la cheminées en pierre du 18è côtoie une cuisine entièrement équipée. La salle de bain se fait « belle à l'Italienne » avec son receveur en galets naturels. A cela s'ajoutent quelques  commodités  toujours bienvenues telles qu'Internet Wifi, dressing, télévision qui prennent place dans deux fois 50 m2 de charme qui devraient ravir les amoureux de vieilles pierres sans décevoir les accros à la modernité.

Lyon Renaissance
3bis Place du Petit Collège
69005 Lyon, France
Internet: Lyon-Renaissance


Lyon Renaissance : deux gîtes de charme dans le Vieux Lyon
Le saviez-vous ?

La Tour rose:
symbole de Lyon planté au milieu du quartier Renaissance répertorité au Patrimoine de l'Humanité depuis 1998 et dont la fonction essentielle était de donner l'alarme notamment en cas d'incendie, la "Tour rose" est inspirée d'une tour construite à Venise. C'est ce qui explique la présence des caractéristiques typiques de la Renaissance italienne: jardins en terrasses, galeries à balustres, cascades et bassins. A Lyon, où il n'était pas d'usage de montrer sa richesse, ces ornements se dissimulaient dans la discrétion d'une cour intérieure. C'est là également que Molière aurait joué, pour la première fois en 1653, sa pièce "l'Etourdi".

Photos © Lyon Renaissance
Texte © CCA


Drôme | Lyon | Ain | Ardèche | Bourgogne | Savoie-Mont Blanc | Côte d'Azur | Isère





Partager ce site