Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages


Nuit Chopin, nuit magique au Château d'Ars, près de Nohant

Dans la nuit du 16 au 17 octobre 1849, entouré de nombreux amis, poètes, interprètes et écrivains, Frédéric Chopin s'éteignait dans son appartement du numéro 12 de la place Vendôme à Paris. « L’âme de la musique a passé sur le monde », écrira Schumann... Dans la nuit du 16 au 17 octobre 2013, le Château d'Ars, près de Nohant, a accueilli la 9ème « Nuit Chopin ».


Nuit Chopin, nuit magique au Château d'Ars, près de Nohant
Organisée chaque année à la même date – la nuit du 16 au 17 octobre – une grande soirée est entièrement consacrée à Frédéric Chopin, compositeur qui a laissé tant de chefs-d'œuvre : la Nuit Chopin. Le cadre du Château d'Ars, ancienne demeure du docteur Papet, médecin de George Sand qui soigna Chopin au retour du séjour à Majorque, s’est magnifiquement prêté à cet événement orchestré par Yves Henry, talentueux pianiste et compositeur, président du Festival de Nohant. Ce lieu superbe a rassemblé, le temps d’une émouvante nuit, des personnes de toutes régions de France et de pays différents, ayant en commun l'amour et l'admiration sans borne pour le compositeur et virtuose du piano que fut Chopin.

La Pologne et la jeunesse

La 9ème édition de cette Nuit Chopin 2013 était organisée en collaboration avec la région de Coujavie-Poméranie (d'où était originaire la mère de Chopin) et les trois concerts étaient donnés par de jeunes pianistes.

Sous l'immense triptyque représentant le portrait de Chopin, réalisé par Marius Kaldowski, deux pianos d'époque. En ouverture, récital sur piano à queue Pleyel 1846, par le pianiste polonais Pawel Wakarecy, lauréat du concours Chopin de Varsovie 2010: polonaise, nocturne, mazurkas, ballades...

Le jeu et la sensibilité du jeune pianiste habitué à jouer sur cet instrument d’époque, lui valurent une belle ovation et plusieurs rappels de la part d’un public enthousiaste. « Moi, je ne cherche qu'à exprimer l'âme et le cœur de l'Homme » disait Chopin...

Dîner romantique

Cette première partie musicale fut suivie d'un dîner préparé d'après les recettes de George Sand. Autour de tables joliment décorées et à la lueur des bougies, ce fut une belle occasion d'entrer en connaissance avec des personnes venues parfois de loin, d'évoquer la région chère à George Sand et qui accueillit Frédéric Chopin ainsi que plusieurs de leurs nombreux artistes et amis.

Les deux concertos... sans orchestre

Pour la première fois, il a été donné d'entendre les deux concertos de Chopin comme le compositeur aimait lui-même les interpréter avec ses élèves: la partie soliste jouée sur un piano à queue Pleyel de 1846 et la partie d'orchestre sur un Pianino Pleyel de la même époque. C'est avec le 1er concerto que Chopin aimait conquérir son public. Que ce soit en Pologne, en Allemagne ou à Paris, c'est toujours cette œuvre qu'il interprétait en premier. Le mouvement lent du second concerto, tout empli de charme, est une véritable déclaration d'amour à la cantatrice Constance Sonntag.

Deux jeunes interprètes au talent exceptionnel, avaient été choisis par Yves Henry pour jouer la partie soliste de ces concertos qu'il accompagna au second piano : le concerto n°1 op.11 en mi mineur, par Frédéric Shi, âgé de 17 ans, étudiant à l'Ecole Normale de Paris. Et le concerto n°2 op.21 en fa mineur, par Marina Pizzi, master du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris avec mention très bien.

C’est un véritable triomphe que le public a réservé aux trois artistes. Tout aussi ému que l’assemblée, Yves Henry a clos la soirée en douceur par le Nocturne en ut dièse mineur opus posthume, composé à l'intention de sa sœur par Chopin qui ne souhaitait pas que ce morceau soit joué par d'autres, ni édité. Par bonheur, son fidèle secrétaire et ami Fontana en a décidé autrement, et « il a bien eu raison car c'est une pièce magique ».

Le public a quitté le château brillant de mille feux, sur des paroles d’espoir laissant entendre la perspective d’un jumelage très attendu entre Nohant et Żelazowa Wola, lieu de naissance du pianiste polonais.

Dans la nuit du 16 au 17 octobre 2014, sera célébrée la 10ème Nuit Chopin, dans un lieu de rêve, au diapason d’une musique sublime et d’émotions intenses...  
 

 
Informations/réservations : Festival Nohant / Nuit Chopin
 
 
Texte et photos : Françoyse Krier

A découvrir:
Les étés de Frédéric Chopin à Nohant: 1839-1846 (4CD audio) - Yves Henry et Jean-Yves Patte - Editions du Patrimoine


 

Ardèche | Loire | Drôme | Franche-Comté | Côte d'Azur | Bourgogne | Auvergne | Midi-Pyrénées | Alsace | Lorraine | Savoie Mont-Blanc | Champagne-Ardenne | Berry | Paris | Ain | Rhône | Isère





Partager ce site