Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages


Romainmôtier - Domaine En Praël : une adresse de charme dans une ancienne tuilerie

Alison et Michael Anobile ont longtemps cherché une maison suffisamment vaste pour accueillir leurs six enfants et réaliser leur projet de retraite.


© Domaine En Praël CCA
© Domaine En Praël CCA
C'est finalement à Romainmôtier que le couple, originaire des Etats-Unis et domicilié à Féchy, trouvent leur bonheur lorsqu'ils découvrent le domaine En Praël qu'ils rachètent en 2003. Le vaste bâtiment, construit au 18ème siècle et qui a servi tour à tour de fonderie, d'usine de tuiles et de pisciculture, n'a toutefois rien d'un cadeau : pratiquement en ruines, les fenêtres du rez-de-chaussée murées par du béton, il prend place dans un vaste domaine à l'abandon bordé par la rivière Le Nozon. Le couple ne renonce pas pour autant et se lance dans des travaux importants: «C'est le domaine dans son ensemble et son rapport à la nature et à la spiritualité qui nous ont séduit », raconte Alison. Le lieudit « en Praël », qui vient du latin « pratulum » (petit pré) a servi de dépendance au monastère du 6ème siècle. Il se situe sur la « Via Francigena », un chemin de pèlerinage consigné par l'archevêque de Canterbury en 990 et jalonné de sites et de monuments religieux construits sur des endroits telluriques, qui part de l'Angleterre, passe par la France et la Suisse, pour rejoindre Rome. « Un endroit très énergétique dont nous explorons les potentialités», sourit Alison.

Cette passionnée de nature, qui dirige toujours les opérations globales au siège de l'Union internationale pour la conservation de la nature, à Gland, et son mari Michael, directeur de l'organisation internationale LISA, ont des idées plein la tête : «Nous sommes en train de remettre en service une vieille turbine trouvée dans la cave de la maison pour produire notre propre électricité au fil du Nozon. A un niveau plus spirituel, nous avons aménagé un labyrinthe classique de sept circuits, idéal pour s'accorder un moment de méditation et nous avons envie de créer un jardin médiéval pour retrouver la grande diversité de plantes du vallon dont certaines totalement oubliées ».

A terme, les propriétaires du Domaine en Praël prévoient l'organisation de semaines de retraite invitant à travers un programme de relaxation, de yoga, de danse ou de sophrologie, de retrouver ses énergies. Pour l'heure, le domaine offre quatre appartements d'hôtes pour une nuit ou plus ainsi que des salles de conférences ainsi que des aménagements extérieurs et intérieurs qui permettent d'accueillir aussi bien des réunions d'affaires que des fêtes de familles. Un lieu plein de charme et de douceur de vivre pour découvrir la région et se redécouvrir !

Pour en savoir plus: www.enprael.com/fr

Texte et photo: © CCA

Région Yverdon-les-Bains | Lausanne et environs





Partager ce site