Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages

Skyway Monte Bianco : découvertes aux sommets

La Vallée d’Aoste s’est dotée depuis fin mai 2015 d’une installation high tech qui relie Courmayeur à la Pointe Helbronner sur le versant sud du Mont Blanc. Une ascension de 2200 m qui s’effectue en moins de quinze minutes.


Disparues les vénérables installations en place depuis le milieu du 20e siècle, la pointe Helbronner est reliée dorénavant par des cabines de 80 places, toutes de verres revêtues et rotatives à 360 degrés. L’installation, dont le coût total s’est élevé à 138 millions d’euros, est gérée par la société Funivie Monte Bianco, détenue à 60% par la région Vallée d’Aoste.
 

Le départ s’effectue depuis la station de Pontal d’Entrèves située à une altitude de 1300 mètres qui abrite, sous une monumentale aile d’acier, parking, machinerie, billetterie et bar. Démarrage à peine perceptible de la cabine qui prend rapidement de la hauteur en tournant lentement sur elle-même et offre des vues spectaculaires sur la vallée et le Mont-Blanc. Après un parcours de cinq minutes, la cabine dépose ses passagers à la station intermédiaire du Pavillon du Mont Fréty.
 

Une cité de verre et un jardin alpin

Skyway Monte Bianco : découvertes aux sommets
Dans une enveloppe d’acier et de verre qui offre une vue panoramique sur les versants du Val Veny et du Val Ferret, la station intermédiaire abrite deux restaurants, une cave de vinification où l’on produit un « spumante » expérimental qui tire ses particularités de la pression atmosphérique à une altitude élevée, un bar, un magasin, une salle de congrès et même un cinéma de 150 places.

A l’extérieur, une terrasse est reliée directement au jardin alpin Saussurea qui, à plus de 2000 m, figurent parmi les hauts d’Europe.

« Saussurea » tire son nom de la Saussurée des Alpes, une plante rare dédiée au biologiste Horace Bénédict de Saussure  qui a mené au 18e siècle de nombreuses recherches sur le Mont-Blanc.

Le jardin, ouvert au public de fin juillet à fin septembre, dénombre près de 800 espèces avec, à l’entrée du jardin, les espèces locales comme l’Edelweiss ou la Centaurée de Trionfetti.

Plus loin, des espèces provenant des régions montagneuses du monde entier, toutes étiquetées selon leur particularité : jaune pour les espèces indigènes, blanc pour les exotiques, rouge pour les médicinales, avec un crâne pour les toxiques.
 

Vue exceptionnelle sur les Alpes depuis la Pointe Helbonner

On embarque à nouveau pour effectuer le dernier tronçon jusqu’à la Pointe Helbonner: l’élévation vertigineuse qui emmène la cabine à une altitude de près de 3'500 m ne dure pas plus de cinq minutes.

A l’arrivée, une construction en forme de cristal constituée de modules de verre et d’acier se déploie à la verticale. Elle abrite bar, restaurant, bornes d’informations multimédias, exposition de cristaux et offre un accès au mythique Refuge Torino situé en contrebas. Et surtout, elle offre depuis sa terrasse circulaire une vue époustouflante sur le Mont-Blanc, le Mont-Rose, le Cervin, le Grand Paradis et le Grand Combin. L’aventure peut se poursuivre ensuite à saute-frontière pour un parcours vertigineux de 50 minutes au-dessus des crevasses et des séracs pour rejoindre l’Aiguille du Midi à Chamonix par les télécabines du Panoramique Mont-Blanc.


Texte et photos: Christine Ansermet

www.montebianco.com
 

Vallée d'Aoste





Partager ce site