Escapada.ch




Le web magazine des loisirs et des voyages


Une brève histoire de la Suisse

Si la Suisse a été peuplée dès la préhistoire, ce sont les « Helvètes » – peuple celte qui a donné son nom aux Suisses – qui ont fait entrer le pays dans l’Histoire.


© Photo CCA Neuchâtel, Palais du Peyrou
© Photo CCA Neuchâtel, Palais du Peyrou
Incorporée à l’empire romain, la Suisse est progressivement christianisée. Elle se voit ensuite intégrée successivement aux royaumes de Bourgogne, à celui des Francs et à l’empire carolingien avant d’être rattachée au 11e siècle au Saint-Empire romain germanique. Si 1291 apparaît comme la date officielle de la création de la Confédération helvétique, cela tient à l’alliance passée à cette date par trois cantons – Uri, Schwytz et Unterwald – qui contrôlent la route du Gothard nouvellement aménagée. Sont venus s’ajouter ensuite les territoires avoisinants que sont les cantons de Lucerne, Glaris, Zurich, Zoug et Berne. Après conquêtes et guerres – la Confédération atteint le Rhin et participe aux guerres de Bourgogne et de Souabe – les cantons acquièrent leur indépendance vis-à-vis du Saint-Empire germanique.

Au début du 16e siècle, la Confédération accueille cinq nouveaux cantons : Fribourg, Soleure, Bâle et Schaffhouse, Appenzell. C’est la Confédération des treize cantons qui se voit déchirée par les guerres de religions. L’invasion française de 1798 fait de la Suisse un état unitaire – « la République helvétique » – avant que Napoléon impose l’acte de Médiation en 1803 et rétablisse les Cantons. C’est de cette époque que datent les constitutions cantonales qui fixent les tâches officielles notamment en matière de droit civil et pénal. Après avoir souffert de très nombreuses dissensions, le corps helvétique se dote en 1848 d’une nouvelle Constitution. Celle-ci transforme la Confédération d’Etats de l’époque en un état fédéral disposant d’un certain nombre de règles communes.

Au 20e siècle, la Suisse joue un rôle international actif : elle devient en 1920 siège et membre de la Société des Nations (SDN). Epargnée par les destructions de la seconde Guerre mondiale, elle jouit d’une prospérité sans égal. Elle adhère au Conseil de l’Europe en 1963 et à l’ONU en 2002. N’étant pas membre de l’Union Européenne, elle a signé avec cette dernière des accords bilatéraux.

Pourquoi Escapada ? | Suisse | France | Europe | Idées | Actu | Adresses | WK & VAC | Annonces





Partager ce site